Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 18:25

 

Ce texte est extrait de : "Souveraineté du vide" de Christian Bobin.

 

Je l'ai trouvé intéressant, chacun pouvant se l'approprier

 pour la réflexion qu'il peut susciter ...

 

main de lumière

 

"Un jour viendra où une main de Lumière heurtera le bois du cœur,

avec une telle insistance que je ne pourrai faire autrement que me lever, et ouvrir. A la question qui me sera alors posée, je ne saurai pas répondre, sinon par un sourire :je n'ai rien fait de ma vie. Je l'ai perdue le plus possible."

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 18:21

 

 

A tous les amis juifs qui viennent visiter ce blog, je souhaite

 

 

         שנה  תובה                        bougie.jpg

  

 

 

Que cette nouvelle année soit douce...et que la sonnerie du Shofar rappelle aux hommes que le monde a besoin de vivre dans l'ordre et l'harmonie...

        שלם

                                                    

 

 

 

 

 

 

 

                            

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 12:38

salon couvsalon du Livre

 

LE CIEL EST GRIS....ALLONS CHERCHER UN PEU DE LUMIERE

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 10:40

La fête de Pourim (1) est la commémoration du salut du Peuple Juif menacé par le complot d’Haman qui voulait exterminer le Peuple Juif (Hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux..) et cela en la même journée.

Cela se passait sous l’Empire Perse durant le règne du roi Assuérius, environ moitié du images-pourimeguila.jpgVème siècle avant notre ère.

Haman était le grand vizir (sorte de 1er ministre) d’Assuérius

 

Assuérius aurait épousé une jeune fille juive, Esther suite à un concours de beauté…Elle aurait demandé à son peuple de jeûner alors qu’elle intercéderait auprès du roi son époux pour épargner ce massacre…

Assuérius accorda son aide au peuple dans le combat contre Haman et ses partisans.

L’historicité de cette épisode pose problème pour les auteurs scientifiques, l’absence de l’existence d’un roi Assuérius dans les sources perses ou même celle d’un roi ayant eu un vizir juif.

Pour les Kabbalistes, la fête de Pourim est considérée comme un jour de joie lié indirectement à la Providence Divine car le nom du Principe n’est jamais cité dans le Livre.

Cette fête ne transmet aucun message religieux, elle a plus un sens de fête nationale commémorant la victoire du Peuple Juif sur leurs ennemis et la chute d’Haman symbole de l’antisémitisme.

  

(1) -Pourim signifie « les sorts » (Haman aurait jeté des dés pour décider du jour du massacre - elle se fête le 14 Adar - le 08 mars pour 2012)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 15:06

 

 

Ces quelques lignes ne sont pas exhaustives sur la symbolique, le déroulement du shabbath, et sa raison d être. Seulement quelques généralités. Il faudrait un Livre pour en pénétrer toute la profondeur.

 

7ème jour de la semaine qui commence le dimanche chez les juifs.

Ce jour est celui du repos dont l’origine est puisée dans le Livre de la Genèse (Bereshith) :

« Il a créé le monde en 6 jours et se reposa de l’ouvrage le 7ème… »

 

Nous en retrouvons quelques rappels dans les textes, par exemple dans le Livre de l’Exode au chapitre 20 :

« Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier. Tu travailleras 6 jours et tu feras tout ton ouvrage, mais le septième jour est le jour de l’Eternel, tu ne feras aucun ouvrage…….. »

 

shabbath.jpg

Shabbath commence le vendredi soir, environ 20 minutes avant le coucher du soleil, pour prendre fin le samedi soir à l’apparition des premières étoiles.

 

Cette période est consacrée au repos physique, c’est un moment privilégié pour la famille et les amis qui se retrouvent autour de la table pour un repas de fête et de réjouissance où les thèmes de discussions et de réflexions sont essentiellement des échanges sur la spiritualité, les commentaires et textes sacrés.

Il y a trois repas, celui du vendredi soir, celui du samedi midi et samedi en fin d’après midi.

Ils sont précédés du Quiddush - Sanctification sur la coupe en argent remplie de vin et suivi de la bénédiction « ha-Mosti » sur le pain, Hallote (pain en forme de tresses).

Des mets spécifiques sont préparés pour cette occasion et qui sortent de l’ordinaire, les coutumes diffèrent suivant les courants (séfarades, ashkénazes…)

   

La cérémonie d’accueil du Shabbath, c’est l’accueil de la shekhinah (la présence Divine), la fiancée, la reine Shabbath. C’est l’occasion de chants et récitations de psaumes.

Des cérémonies se déroulent également à la synagogue pendant cette période…le vendredi soir, le samedi matin et en soirée.  

Le vendredi soir, le chef de famille bénit ses enfants et la maîtresse de maison allume les bougies, pour certains c’est une par membre de la famille pour les Kabbalistes , ils ont fixé à 7 le nombre de bougies, celles de la Menorah..

 

 

 

Dans la Nouvelle Alliance

   

Yeshoua dit : « Le Shabbath a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat, de sorte que le fils de l’homme est maître même du shabbath… »

 

 Le shabbat a été fait pour que l’homme se repose et sanctifie ce jour en l’honneur du Principe qui l’a instauré.

 

Il en est le maître dans le sens où il a l’initiative sur le déroulement de cette période…Maître du cycle, travail-repos, maître de sa réflexion, de sa spiritualité. Il est le maître de cérémonie au sein de sa famille et toujours en reconnaissance du divin auquel il est lié par sa conscience.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 20:25

 

 

Carlo SuarèsNé à Alexandrie le 12 mai 1892, il est décédé à Paris le 16 juillet 1976 Écrivain - Peintre - Kabbaliste.Étudiant à l’école des Beaux Arts de Paris dès 1910, il interrompt ses études suite à la maladie et à la guerre.Puis en 1920, il obtient son diplôme d’architecte.Il commence à publier en publiant à Alexandrie, la revue « Messages d’Orient » (1926)Il s’attache à la réflexion philosophique et religieuse et entreprend l’étude des textes sacrés de la Kabbale.

 

 

Quelques œuvres :

La critique de la raison impure ……………………………………….....1955

Lettres aux Juifs, aux Chrétiens et aux Musulmans……….1957

La Kabbale des Kabbales……………………………………. ………………  1962

La Bible restituée………………………………………...................1967

La trilogie sur la Genèse, le Cantique des cantiques

 et  lSepherYetsirah………………………………………................1968/69

 

D’autres écrits sont à son actif.

 

Extrait de la lettre aux Juifs, aux Chrétiens et aux Musulmans.

 

 

« Je vois un peu partout des hommes de bonne intention rechercher dans les livres de Moïse, dans les Evangiles, dans le Koran, des raisons de penser que leur religion a des fondements universels. Cela est vrai à condition que l’universel ne soit pas surchargé de particularités. Mais la compétence de vos autorités s’exerce sur tout ce qui vous distingue les uns les autres Je vous prie de considérer les curieuses pratiques auxquelles vous vous livrez, et de reconnaître que loin d’ouvrir vos oreilles à la Voix du Dieu d’Abraham, elles vous ont rendus sourds. »

 

 

 

(Est-il besoin d’un quelconque commentaire, simplement à chacun de méditer ces quelques lignes…)

 

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 20:00

BOUGIE-2444444 

A tout ceux de passage...

  Je présente mes Meilleurs Voeux pour cette Nouvelle Année...

Une Année de Paix, de Santé, de Sérénité et de Prospérité...

Qu'elle vous apporte Joie de Vivre!...

Et qu'en cette période de renouvellement de la Lumière,

celle-ci soit dans vos coeurs pour mieux traverser la ténébre

de ce monde...

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 18:54

« L’enseignement véritable n’est pas une accumulation de savoir : c’est un éveil de conscience qui exige des étapes successives ; chaque étape consiste à découvrir la clè de la porte suivante ».  (Schwaller de Lubicz tiré de son ouvrage Her bac pois chiche)

 

Quiconque empruntant un chemin initiatique doit être conscient de cette cle-copie-1.jpgréflexion de Schwaller . Il ne s’agit pas d’accumuler du savoir pour le savoir.

L’étude livresque est bien sûr un apport, mais celui-ci, n’est que la vision des différents auteurs, leurs analyses parfois très techniques.

C’est avec le cœur, son Être intérieur qu’il faut cheminer à sa mesure. Le livre ne fera pas brûler les étapes. Il faut vivre, découvrir par soi-même notre parcours afin de donner un sens au sens (comme disent les Kabbalistes).

La vision de l’autre n’est pas nécessairement la notre. Chaque individu est différent, chacun à son histoire, son passé, ses doutes, ses questionnements…Nous n’attendons donc pas tous les mêmes réponses, nous ne recherchons pas tous les mêmes matériaux pour nous construire.

L’homme n’a pas été réalisé dans un moule standardisé, que ce soit physique ou mental et fort heureusement, sinon cela nous conduirait à l’inévitable et dommageable « pensée unique ».

On a tous reçu un trousseau de clés…il nous faut au fur et à mesure que l’on avance trouver la bonne clé pour ouvrir les portes qui se présentent…

Ces portes sont nos propres portes et les clés, notre conscience qu’il faut éveiller, afin d’aller au fond de nous même, descendre marche par marche au plus profond de cette caverne qui est notre moi intérieur pour y trouver la petite étincelle, cette petite lumière cachée, la seule qui pourra éclairer notre chemin et rendre visible à notre esprit ces portes à ouvrir.

En hébreu, la porte c’est la lettre Daleth -ד  l’ouverture qui rend la Parole créatrice et permet l’action individuelle, la concentration de la pensée et de la volonté. Elle invite à prendre possession de soi-même.

Mais attention, si nous glissons dans la serrure une clé qui n’est pas la bonne et que celle-ci reste prisonnière de la serrure alors il se passe le phénomène suivant :

La lettre Vav - ו  est une clé de par sa forme, glissée dans la porte Daleth - דלת et que celle-ci reste emprisonnée dans la porte sans pouvoir l’ouvrir, nous obtenons le mot dalouth - דלות    qui signifie pauvreté.

Ce qui nous indique et nous confirme les difficultés d’un chemin dit initiatique, cet enseignement ne peut être véritable que s’il est vécu en conscience.

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 17:28

   patrick Le 02 Avril 2011 de 14h à 18h

 

 

 

 

 La Loge Saqqarah de la GLMMM organise une tenue au siège du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris, au cours de laquelle interviendra l'Alchimiste Patrick BURENSTEINAS, sur le thème :

 

"Franc Maçonnerie-Alchimie, deux voies de transmutation de l'Être"

 

Les francs maçons et francs maçonnes intéressés....vous inscrire :

 

francmaconnerie2avril@yahoo.fr

 

 

Patrick Burensteinas est de formation scientifique, très jeune il s'est intéressé à l'alchimie. Pour lui, il n'y a pas de différence entre la science et l'alchimie, ce ne sont que deux visions différentes.

Il a également crée en 1990 la trame thérapeutique, une technique vibratoire permettant d'agir sur la circulation d'énergies dans l'organisme.

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 07:50

                                              Pour cette NBOUGIE-2444444.GIFouvelle Année qui    commence....Souhaitons qu'elle soit une       Année de Paix retrouvée pour les régions du monde en conflit

 

Que la Lumière de la Sagesse touche les hommes pour un peu plus de Partage, de Justice, de Fraternité et de Tolérance...

 

Que chacun et chacune ait sa  Liberté de Conscience...

et que 2011 soit une Année de Bonheur et de Joie de Vivre....

Repost 0
Published by alain
commenter cet article

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche