Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 09:32

thP86MBBL3                              Dans toutes les cultures, la pierre a une place prépondérante. Avant même d’être utilisée comme matériau de construction, elle servira à fabriquer des outils et même des armes. La pierre de silex permettra à l’homme en frottant entre eux deux morceaux de celle-ci de provoquer des étincelles qui lui permettront d’allumer le feu.

                             Mais cette vision matérielle résumée de la pierre a eu parallèlement une utilisation cultuelle et symbolique. Nous nous contenterons dans ces quelques lignes d’une approche concernant  les 3 religions monothéistes que sont : Le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam.

                             En effet pour ces trois visions, la pierre est un symbole porteur, dans l’Islam nous notons la présence de la « Pierre Noire » appelée la Kaa’ba présente à La Mecque, lieu de pèlerinage très important pour les musulmans, au cours duquel, ils tournent en procession autour de l’endroit où se trouve celle-ci. Elle est appelée aussi la main droite de Dieu – yamin Allâh – Le fidèle fait serment de fidélité en posant la main droite sur celle-ci et en y déposant un baiser, cela s’appelle l’Istlâm (obtention du pacte)

                             Pour les chrétiens c’est plus symbolique, car la pierre ne se manifeste que dans la Parole :  

-  Dans les Evangiles, nous trouvons la fameuse phrase attribuée à Jésus s’adressant à l’un de ses disciples, en l’occurrence Simon Pierre…      

" Tu es Pierre et  sur cette pierre je bâtirai mon église..."     

Jeux de mots impossible en hébreu…      

-  Et dans le livre de l’Apocalypse, l’allusion de la « Pierre Blanche » de la fin des temps, en rapport avec le Nom du  Principe .      

Il est écrit : « A celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée…. »

Vaincre, que faut-il comprendre au travers de ce mot guerrier ?...

Dans ce contexte, il peut avoir la définition de maîtriser, surpasser…maîtriser ses vices, ses passions, dépasser ses peurs…

Quant à la manne, elle peut être assimilée à la parole du Principe

                             A la suite de ce même verset il est écrit : « Je lui donnerai une Pierre Blanche et sur cette pierre est écrit un nom nouveau que personne ne connait, sauf celui qui le reçoit… ».

Paroles énigmatiques concernant cette pierre.

                             Dans le Judaïsme, la pierre a une importance capitale dont nous trouvons l’origine chez les Hébreux au travers de celui qui va devenir le père de ce peuple, à savoir Avram dont le destin va être transformé dans son dialogue avec le Principe…et  deviendra alors Abraham, l’insertion de la lettre He représente symboliquement une fenêtre sur la spiritualité.

                            Pour la ligature de son fils (appelée plus souvent le sacrifice) il dresse l’offrande sur un autel de pierre…

 

 

                            Et puis l’épisode où le peuple sorti d’Egypte va recevoir par l’intermédiaire de Moïse les 10 paroles qui vont être la base de la législation de ce peuple en quête d’autonomie et de liberté.

Ces 10 paroles seront gravées sur des tables de pierre…

 

                            Pierre en hébreu Even….s’écrit Aleph-Veith-Noun, contraction de Av =père et Ben=Fils…

                            אבן

 

                            Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces Paroles gravées dans la pierre devaient être transmises de Père en Fils. La pierre devient le symbole de la Tradition.

 

                            La Pierre est sacralisée…d’état de matière qu’elle est originellement,  elle reçoit le côté spirituel, et c’est ainsi que nous la retrouvons sur certain chemin initiatique où le schème consiste en une pierre brute à transformer en une pierre polie, taillée pour s’insérer dans le lieu sacré qu’est le Temple. Celui qui entreprend une telle démarche étant à la fois, la pierre brute, la pierre taillée et le Temple…On pourrait même rajouter qu’il est le chemin, parce que c’est lui qui se le trace pour avancer…Il est « l’homme en chemin » cher aux Kabbalistes.

 

                            On ne peut aborder le thème de la Pierre, sans parler de la « Pierre Philosophale » des alchimistes.

                            La Pierre Philosophale appelée aussi Pierre des Sages représente le résultat du Grand Œuvre, sa réalisation. Elle serait capable de réaliser la transmutation des métaux ordinaires (vils) en or.

                           En partant de celle-ci on pourrait en extraire un élixir de longue vie, capable de guérir, voire même de rendre immortel celui qui l’ingérerait.

                           Derrière cette interprétation aux apparences matérialistes, il faut surtout appréhender la vision symbolique menant l’homme sur le chemin de l’évolution spirituelle. Nous retrouvons le concept de « l’homme en chemin »

                            

                            

 

                            

                                      

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche