Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 23:49

seraphine_pe.jpgMoïse de Léon, dans l’un de ses textes hébraïques parlant de la Torah, écrivait :

« On appelle Torah, l’Arbre de Vie…comme l’arbre se compose de rameaux et de feuilles, d’écorces, de moëlle et de racines, dont chaque élément peut être appelé partie constituante de l’arbre, sans que ces éléments soient séparés substantiellement les uns des autres, tu verras aussi que la Torah contient beaucoup d’éléments intérieurs et extérieurs, et tous forment une seule Torah et un seul arbre, sans qu’il y ait là une distinction… » (Sefer ha-Rimmon)

Il est souvent fait référence à la nature, ici pour ce kabbaliste c’est de comparer la Torah à un Arbre et la nommer Arbre de Vie, comme l’est également l’Arbre des Sephiroth…

Nous pourrions imaginer cet arbre ayant les racines ancrées dans le Principe où il puise son énergie, sa vitalité…et ses branches, son feuillage se développant dans notre monde…la partie visible ou Torah écrite avec l’interprétation littérale du texte…puis la partie cachée, la moelle, la sève ou Torah Orale et l’interprétation à ses différents niveaux…Cette écorce qui enveloppe cet arbre, les feuilles, les rameaux ne sont que le sens littéral de la Torah…les éléments extérieurs cités plus hauts…

A l’intérieur circule la sève dans le tronc, la Torah Orale, elle remonte jusque dans le feuillage, cet arbre donne des feuilles et des fruits toute l’année, comme il est dit dans Ezéchiel 47 ; 12 :

« leur feuillage ne se flétrira point, et leurs fruits n’auront point de fin, ils mûriront tous les mois, parce que les eaux sortiront du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède ». (les eaux du sanctuaire, la sagesse qui nourrit les racines).

L’Apocalypse reprend cette même notion : (22 ; 2)

« Il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations ».

Les proverbes s’en font également l’écho (3 ; 18) « Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent… »

L’importance de l’Arbre dans la mystique hébraïque est même l’occasion d’un nouvel an pour ce dernier – Rosh ha-shanna lailannot, tête de l’année pour les arbres.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche