Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 08:48

Né à Padoue en Italie en 1707 – Il est l’un des plus éminents cabalistes du XVIIIème siècle.

 

Très jeune, il côtoie les Sages de son époque, apprend le latin, la poésie et les belles lettres. A 14 ans, il connaît toute la Kabbale d’Itshak LOURIA.

A 17 ans, il écrit un traité sur les règles régissant les langues et de l’hébreu en particulier, intitulé Lachon limoudim.(1724)

 Sefer ha-igayon (Livre de logique) écrit en 1742 durant son séjour en Hollande.

Sod hachem Lireav (le secret de YHVH est pour ceux qui le craignent) et Binyam Olam (L’Edifice du monde) qui sont des essais d’une physique cabaliste.

 Il est également l’auteur de pièces de théatre.

Grand Cabaliste, il ne fut pas reconnu par le rabinat de son époque ; calomnié, déstabilisé, fatigué, il quitte l’Italie en 1735 et part vers la Hollande en passant par l’Allemagne.

 En 1743, il réalise son rêve, aller en Israël. Avec sa famille, il se retrouve près de Tibériade et de Safed. En 1746, une épidémie de peste frappe la région, Luzzatto atteint par cette maladie décèdera à St Jean d’Acre, cette même année, sa famille également sera décimée par ce mal. On dit que son tombeau est au côté de celui de Rabbi Aquiba.

 

Il est l’auteur de Hoquer ou Mequoubal – le Philosophe et le Cabaliste, où il répond aux détracteurs de la Kabbale que sont les philosophes et les théologiens, en exposant les fondements de la doctrine de son Maître Isthak LOURIA.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche