Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 16:58

Hayyim VITAL est né à Safed en 1542 où il grandit…Il ne se contente point de l’étude de la Torah, une envie profonde d’aller à l’intériorité de celle-ci, d’en découvrir les secrets, ses sens cachés.

D’abord élève de Moïse Cordovéro, c’est ce dernier qui le dirigera vers Isaac Louria quand celui-ci s'installa à Safed…A cette époque cette ville était un centre spirituel d’une rare intensité.

Le Jeune Hayyim avait 29, 30 ans quand il rejoignit le Ari (surnom de Louria), très vite il devint très proche de son Maître et une relation privilégiée est née entre eux, ce qui fit de Hayyim Vital l’héritier spirituel du Ari et il se dévoua après sa mort à transmettre le message…

Avant lui, la Kabbale n’était destinée qu’à une minorité, sa mission permit d’ouvrir les portes de cette mystique à tous ceux désirant se pencher sur l’étude, prolongeant ainsi l’œuvre de Louria.
Après la mort du saint lion, il travaillera à la compilation de ses récits, en effet l’enseignement de son maître n’était qu’oral, il avait interdit à ses élèves de mettre son enseignement par écrit…Seul Hayyim Vital en avait mission, parce que pensait il : « Nul autre que lui ne pouvait appréhender aussi bien son enseignement… »

Hayyim Vital est mort à Damas en 1620 laissant une œuvre très riche héritée du Ari et qui est la compilation de tout ce que représente la Kabbale et la pensée Lourianique. Son humilité l’a conduit même à signaler les passages dont il n’était pas sûr de sa compréhension sur ce que voulait transmettre le Maître.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche