Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 11:43

Maïmonide (1135-1204)   - de son prénom Moshé..(Moïse)      

 

Il est né à Cordoue, il fut Rabin, médecin, mathématicien et philosophe juif.

 

Il eut pour maître Averroès. (rappelons-le condamné par l’université de Paris et par le Concile de Latran).

Maïmonide s’installa en Egypte (dans la banlieue du Caire), après être passé de l’Espagne au Maroc, puis en Palestine. On lui attribue de nombreux ouvrages de médecine ; un traité de la conservation ou du régime de la santé ; des Aphorismes de médecine, extraits d’Hyppocrate et une pharmacopée arabe.

 

Il a, à son actif des ouvrages de théologie : Le Livre des Préceptes, (Sefer Ha-mitsvot),  écrit en judéo-arabe, il parut sous le titre : Kitab al-faraid, imprimé pour la première fois en 1497, il présente toutes les prescriptions du judaïsme, les 613 préceptes de la Torah…248 aux connotations positives et 365 interdits.

Et  aussi, un abrégé du Talmud paru sous le nom de Mischna-Torah,(la répétition de la loi). Il s’agit d’une œuvre d’exégèse de la loi orale juive, il ne se réfère pas à la Tradition ; il en donne une interprétation différente ce qui ne manquera pas de déclencher la colère des rabbins. Tant, ils constatent une véritable "modernisation du judaïsme ". Cette Mischna-Torah contient 14 livres, 14 ce chiffre se dit yad en hébreu et c’est aussi " la main " - c’est pour cette raison qu’il sera appelé aussi "Le Livre de la Main ". Cette œuvre fut mal comprise par les juifs et devint un objet de scandale au Moyen-Âge, sur dénonciations auprès de l’Ordre des Dominicains par certaines communautés juives, elle fut brûlée à Marseille, à Montpellier. Elle fut interdite, accusée d’être contaminée par Arsitote.

 

Dans le cadre philosophique, il a écrit un Petit traité de la résurrection des morts et puis le plus connu, "Le Guide des Indécis "ou "Guide des egarés." (Le Moreh Neboukhim) – neboukhim signifie aussi perplèxes-

Maïmonide écrivit ce Guide en arabe, sous le titre " Dalâlat al-hâ ‘irin "ce qui signifie : " ce qui montre le chemin à ceux qui ne l’ont pas trouvé ".

 Cet ouvrage était destiné aux intellectuels, écartelés entre la tradition religieuse et la pensée scientifique et philosophique ; il tente la conciliation des connaissances scientifiques et philosophiques avec le sens littéral des Ecritures. Ce document sera vite reconnu comme une œuvre maîtresse, il influença la pensée juive, chrétienne et musulmane. Ce guide est une analyse approfondie du judaïsme, rituels et croyances y sont anlysés.

La philosophie de Maïmonide est d’inspiration néo-platonicienne et aristotélicienne…et son enseignement très proche de son maître Averroès. Averroès que même Thomas d’Aquin utilisera à maintes reprises…

La dernière partie du Guide des Egarés est intitulée, Le traité des huit Chapitres, c’est une approche de l’éthique d’Arsitote et de la morale juive traditionnelle.

 Maïmonide est considéré par les juifs comme un de leurs plus grands philosophes… « leur Arsitote »….

Bien sûr les ouvrages de Maïmonide sont bien plus nombreux que les quelques exemples de cet article. Il est une référence, un des premiers intermédiaires entre Arsitote et les scolastiques. Il déclencha une révolution intellectuelle au sein de la société juive en protestant énergiquement contre l’interprétation purement littérale de la loi. Il fut l’inspirateur du grand mouvement de philosophie juive du XIIIème siècle et le guide intellectuel de grands philosophes juifs comme Spinoza, Mendelssohn ; mais aussi de penseurs chrétiens, tel Thomas d’Aquin en particulier.

Il mourut le 13 décembre 1204 à Foustat (le vieux Caire) à l’âge de 70 ans, il fut inhumé à Tibériade au côté de son père. Le roi proclama 3 jours de deuil en Egypte et en Syrie.

Nous terminerons, ce petit hommage à ce Grand Sage par une citation émanant de lui-même :

« L’Ecriture, est comme un puit caché à une grande profondeur. Et ce n’est que par l’interprétation des allégories, et d’une allégorie par l’autre, que l’on noue en quelque sorte, les cordes qui servent à y puiser »……

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche