Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 14:06

Ce mot Teshuva a pour signification : retour en soi, retour sur soi-même, examen de conscience. Dans la Tradition, on lui donne aussi le sens de repentir.

Ce vocable a aussi une connotation géographique dans la signification par exemple de retourner chez soi, c’est d’ailleurs dans cette dernière que nous le retrouvons dans les textes bibliques.

Teshuva a une autre signification importante qui est " réponse "…

Alors quel lien peut-on faire entre retour en soi, retour sur soi-même, examen de conscience et réponse ?…

Un examen de conscience, c’est se poser des questions à et sur soi-même, c’est donc chercher des réponses ou au moins des débuts de réponses…c’est se donner un sens. 

Dans le calendrier hébraïque la période de la Teshuva se situe de Rosh ha-shanna à Yom kippour, et qui s’étend sur dix jours…c’est examen de conscience se situe donc avec la nouvelle année (rosh ha-shana) pour obtenir le « pardon » (Kippour)…

Cela dit, la Teshuva peut être une réflexion qui ne soit pas fixée dans un temps précis du calendrier, mais une initiative toute personnelle…

La Teshuva exige trois conditions :

-         S’avouer concrètement ses dérives, ses manquements…

-         S’engager sincèrement de ne pas les renouveler, de récidiver…

-         Le regret sincère des conséquences…

On peut dire qu’il y a eu exil de la conscience, il est donc nécessaire d’un retour à la source…de se réintégrer à soi-même…

Travail difficile où la tentation d’autosatisfaction peut se manifester…la possibilité également de faire de bonnes actions pour avoir le sentiment de bonne conscience et de valoriser son propre égo…donc pas le désir d’un changement profond.

La Teshuva est à mon sens le concept même du question-réponse. L’homme dans le doute de lui-même, se questionne, analyse, voir médite pour élaborer des réponses, se donner un sens, pour se construire, être perfectible…en avoir conscience pour modifier son comportement, revoir ses convictions…

La notion des 10 jours calendaires pour la Teshouva, nous ramène à la lettre yod  י première lettre du Tétragramme, elle symbolise le point de départ de la création, sa valeur 10 est celle de la réalisation de l’unité, du retour à celle-ci. Le recommencement après l’achèvement d’un cycle d’où  commencement de la Teshuva par la Tradition à Rosh ha-shanna.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche