Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 15:31

Salomon fut le 3ème Roi d’Israël, Il succèda à son père David et son règne dura de 970 à 931 avant notre ère, une autre datation indique de 968 à 928, tout cela est bien sûr approximatif. Il est dit que ce règne dura 40 ans, 40 étant un nombre souvent repris dans les écrits et d’indiquer que ce fut une période de Paix, de Prospérité et d’Abondance.

Son père avait projeté la construction d’un Temple dédié à la Divinité, c’est lui, Shelomoh’ (Salomon) qui entreprendra l’édification de cette splendeur qui se réalisera en sept ans et demi.

Cet aspect merveilleux du Temple sera repris comme projection de l’image du Temple intérieur de l’homme par les Francs Maçons et la "Sagesse du Roi Salomon "comme référence.

En effet, Salomon se révèlera d’une grande Sagesse, d’une intelligence émotionnelle. Cela se traduira par cette construction et celles de Palais annexes, mais aussi par l’instauration de la Justice et de l’Equité. L’aspect de celles-ci étant relaté par ce qu’il est coutume d’appeler " Le Jugement de Salomon " rapportant la légende de deux femmes se présentant devant lui, une accusant l’autre de lui avoir volé son enfant pour remplacer le sien, mort dans la nuit.

Devant ce conflit, Salomon proposa de couper l’enfant en deux à l’aide d’une épée, ce qui lui permit, par leur réaction, de découvrir qui était la vraie mère de ce nouveau né. (1 Roi, 16-28).

Cette réputation de Grand Sage attirera la curiosité de la reine de Saba qui lui rendra visite pour lui poser quelques énigmes auxquelles il répondra avec toute sa Sagesse légendaire.

On lui attribut des écrits hautement philosophiques et emprunts de cette Sagesse qui le caractérisait. Une certaine critique soulevée par nombre de rabbins pense que ces textes proviennent d’autres sources.

Il serait l’auteur donc sous toutes réserves : de l’Ecclésiaste, des Proverbes, du Qohélet et du Cantique des cantiques.

Puis le temps passant, et que peut être trop de Sagesse nuit à la Sagesse, pensant être protégé par celle-ci et à l’abri de toutes déchéances. Salomon transgressera les lois…Il épousera plus que les dix huit femmes autorisées à un Roi, amassera des richesses, de l’or, de l’argent …possédera trop de chevaux…

Il en fût tout autrement, les constructions, les dépenses somptuaires de la cour entraîneront une augmentation excessive des impôts, il en résultera un soulèvement conduit par Jeroboam, ce schisme conduira à la division du Royaume en deux, une gouvernée par son fils Roboam peu expérimenté et l’autre le royaume du nord composé de dix tribus qui aura à sa tête et reconnu comme roi Jéroboam.

La fin du roi Salomon ne fut pas très brillante sa Sagesse légendaire l’ayant abandonnée ou tout simplement ne l’avait-il pas laissé lui-même se perdre pour privilégier un paraître plus matériel que spirituel ?...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans spiritualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche