Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 07:00

Isaac LOURIA mourut à Safed au cours de l’été 1572, suite à une épidémie qui frappa la région…
Il n’avait alors que 38 ans. Il reste et restera un des plus grands kabbalistes.

Le succès de la pensée Lourianique, vient en grande partie, du fait qu’il apportait une réponse aux bouleversements historiques de son époque. Les concepts du "Ari", remplirent une fonction idéologique qui dépassa sa seule visée religieuse.
Son système prend l’homme à partie, en le responsabilisant sur les destinées du monde et la possibilité de sa rédemption. Par nos actes, nous sommes tous engagés dans une aventure messianique.

Dans ce contexte, on ne peut plus attendre le Messie, on doit le créer.
Ces notions sont révolutionnaires, elles bouleversent les idées reçues…la théorie d’un "homme-messie" disparaît. Il n’y a plus un sauveur qui rachète l’humanité par sa simple existence et sa simple souffrance. C’est un "mouvement messianique "collectif qui est attendu avec Louria et non un Messie désigné.
"Il incombe à chaque homme de chercher avec application et de connaître la racine de son âme afin de pouvoir la parfaire et la rétablir dans son état originel qui est l’essence de son être. Plus un homme se perfectionne, plus il se rapproche de son être propre. "
(Rabbi Isaac LOURIA)

La pensée Lourianique consista à rendre à l’homme, le sentiment de sa responsabilité et de sa dignité, en lui faisant prendre conscience que l’Histoire n’est pas une fatalité, que l’homme n’est pas destiné à être malheureux, mais qu’il a en lui, de manière collective et individuelle, les possibilités d’un combat pour le bonheur et les forces de sa liberté

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche