Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 11:58

Il faut d’abord dire pour éviter toutes confusions possibles : La Kabbale n’est pas la Franc Maçonnerie, et la Franc Maçonnerie n’est pas la Kabbale…Il s’agit bien de deux traditions différentes.

 

Mais il est indéniable que la sève Kabbalistique a nourri la F.°.M.°. comme elle a nourri le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam…

 

Pour son parcours initiatique le Franc Maçon avait besoin d’un support – le rituel.

Les codificateurs à l’origine de ces rituels eurent besoin de références pour construire quelque chose de cohérent…et c’est dans notre culture qu’ils sont allés puiser leur inspiration. Et cette culture qu’on le veuille ou non...est Judéo-Chrétienne.

 L’idée de la construction ou reconstruction de l’être intérieur de l’homme nommé dans notre Tradition « Temple intérieur » trouvait son symbole au travers de la magnificence du Temple de Salomon et dans les décors de nos Loges, nous retrouvons des symboles rappelant ledit Temple.

Les Colonnes Jakhin et Bo’oz…les piliers portant certains noms des Séphiroth – Force, Sagesse et Beauté…

Le tapis de Loge avec ses marches, la porte du temple…Les 2 colonnes (à nouveau) J et B…

L’Equerre et le Compas que nous pouvons associer à l’un des Noms du Principe des principes…

La légende d’Hiram (architecte du temple)

Les mots hébraïques jalonnant nos rituels…

 Tout cela ne peut entraîner le cherchant que vers nos textes fondateurs, en l’occurrence « la Bible ».

Alors même si certains s’en défendent, en disant que l’approche de la Kabbale n’est pas une nécessité pour le Franc Maçon…oui bien sûr mais ce n’est que leur vision.

 Un exemple, trouvé dans la préface d’un livre traitant de ce qui nous intéresse aujourd’hui : je cite –

 "Je ne crois pas que l’on trouve le moindre élément « kabbalistique » dans l’histoire de la Maçonnerie, sa philosophie, l’évolution de ses rituels et de ses coutumes, ou dans le Temple maçonnique ".(fin de citation).

C’est le constat respectable d’un frère…

 Il n’en demeure pas moins que lire nos rituels à la Lumière de la Kabbale apporte un sens supplémentaire à l’initiatique…

 Une autre vision que la précédente invite au contraire :

.Dans une lettre adressée à Jean Baptiste Willermoz,codificateur du Régime Ecossais Rectifié, Meunier de Précourt témoigne, en chercheur averti de l’intérêt qu’un Maçon responsable devrait porter à la science de la kabbale. Il écrit :

" Je ne sais si tu connais un Maçon qui en ait connaissance, c’est un trésor qui peut te donner une très grande et très ample

intelligence."

 "Celui qui croit pouvoir comprendre la Franc-maçonnerie sans se référer à la Kabbale, fût-il porteur du tablier, n’en saura jamais grand chose " (fin de citation).

 Précédemment, je disais que nous pouvions associer l’équerre et le compas à l’un des noms du "Principe des principes"…(Nom hébraïque s’entend)…il s’agit de Shaddaï – par la technique des kabbalistes que l’on appelle « guématria » qui consiste à prendre les valeurs des lettres de l’alphabet pour, par addition de celles-ci trouver la valeur d’un mot…pour Shaddaï on obtient 314 – tout le monde sait que ces trois chiffres composent la valeur approchée de « Pi » rapport du cercle – (le compas)

Si à ce mot Shaddaï je rajoute le vocable El qui signifie Dieu en hébreu…la valeur passe à 345 – le rapport de l’angle droit (l’équerre)

 Il s’agit là d’un exemple, il y en aurait bien d’autres. Notamment dans l’étude des mots hébraïques qui nourrissent nos rituels et dont on pourrait regretter qu’ils ne soient pas toujours traduit de façon exacte…mais si on les prend dans leur sens originel et que l’on analyse ceux-ci à travers les symboles des lettres « hébraïques » qui les composent, on s’aperçoit que l’on retrouve tout le sens que portent les rituels.

 Dans certains rites maçonniques…à la place de l’œil dans le triangle nous y trouvons inscrit le Tétragramme (Yod-Hé-Vav-Hé) – là encore la Lumière de la Kabbale peut nous donner un sens supplémentaire à une vision simpliste de celui-ci. Rappel de mon article sur le Tetragramme sa valeur est de 26…chacun sait que 26 se trouve entre 25 et 27…

25 est un carré….celui de 5

27 est un cube….celui de  3

 C’est le seul nombre ayant cette particularité – 26 (le tétragramme) nous fait changer de dimension…de la surface au volume que l’on peut interpréter du superficiel au spirituel…(je ne développerai pas plus, chacun pourra chercher ce que cela lui rappelle…)

 Dans le nom même d’Hiram, nous pouvons trouver des choses intéressantes…Dans Jakhin (Nom de l’une des Colonnes) un des premiers mots que rencontre l’apprenti, ainsi que Tubalcaïn…(le premier forgeron).

Tous ne sont pas là par hasard…si vous en avez la curiosité, essayez cette approche… Un livre sur l’alphabet hébraïque et ses symboles vous sera nécessaire (je ne peux que vous recommander celui de Virya, bien sûr) et il faut aussi la composition des lettres hébraïques de ces vocables…mais cela n’est pas d’une grande difficulté…il pourra vous être utile aussi :

« Le Livre des prénoms bibliques et hébraïques » de Marc-Alain Oauknin et Dory Rotnemer – qui vous donnera les traductions et dans quels contextes vous les retrouvez dans la Bible..

 

Pour conclure je dirai : parce que le FM est appelé a rencontrer la Kabbale, s’il n’en fait pas une nécessité c’est son choix, mais elle pourra lui apporter un sens non négligeable.

 

Relire le premier article « premiers pas dans le jardin »

Bonne recherche…..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Redresseur de torts 21/07/2012 00:55

ouais alias la quête spirituelle, la meilleure des aventures

suntzu 09/02/2010 16:31


la kabbale
le but de la kabbale et des juifs c est de decouvrir comment fonctionne ce monde et en particulier les regles qui gouvernent le monde de l invisible
pour ma part j ai l impression que les juifs sont effectivement monte tres haut dans la connaissance pour notre malheur en tout cas pour ceux qui sont a la recherche de la verite et de la
justice
ce qui me pose probleme avec les juifs c est qu'on a l impression qu ils sont intouchable dans ce monde
c est vrai que la bible et le coran ont declare que le peuple juif est le peuple elu
d ailleurs tous les jours il le prouve eb particulier en palestine ou c est le seul qui peut defier les resolutions de l onu impuneement
le rapport avec la kabbale
"ce qui est en haut est comme ce qui est en bas"
ce qui gouverne sur terre ce sont ceux la qui ont reussi a comprendre comment le monde de l invisible fonctionne
la question dieu ce sont les juifs pou alors sont ils a la recherche des trois etoiles dans le ciel les memes qui ont permis a dieu de creer le ciel et la terre


Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche