Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 12:39

Après s’être imprégné de l’ici et maintenant, d’être dans l’action réfléchie…l’homme doucement éveille sa conscience et s’émerveille des choses du monde qui l’entourent, et aussi de par l’étonnement qui peut être le sien, se retrouver dans le questionnement .

L’homme par lui-même n’est-il pas une question ?… אדם Adam – l’homme a pour valeur 45, identique à   מה mah signifiant quoi…

D’ailleurs les Kabbalistes découpent le vocable Hokhma en deux mots et par le ballet des lettres obtiennent koah’  כח la Force et mah מה quoi …ce qui se lit "la force du quoi". La Sagesse serait La Force du questionnement. Le questionnement sur tout ce qui nous entoure sans exception : l’homme, les autres, la nature, nous mêmes etc……

Par le questionnement, on évite l’enfermement dans les habitudes de pensées, de convictions, d’idées reçues, de dogmes et autres façons de se figer…le questionnement est une libération et la possibilité d’avancer car une expression kabbaliste dit : On ne naît pas homme on le devient.

Hokhma la Sagesse c’est aussi être à l’écoute, ouvert aux autres…Rachi dans ses commentaires parlait de la dimension d’écoute et d’ouverture.

Le questionnement c’est chercher un sens, s’ouvrir pour avancer, au lieu de se contenter de réponses toutes faites qui immobilisent et enferment dans un système stéréotypé ou l’homme n’est plus qu’un animal au milieu du troupeau.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche