Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 14:34

  Ils furent quatre à entrer dans le verger : Ben Azaï, Ben Zoma, Aher et rabbi Aquiba…

"Ben Azaï regarda et mourut…Ben Zoma regarda et perdit la raison…Aher coupa de jeunes pousses, c’est à dire qu’il devint hérétique…Seul rabbi Aquiba entra et ressortit en Paix "

 

Texte au demeurant énigmatique !…allégorie d’une rencontre ?…On peut l’analyser comme telle. Le premier Ben Azaï regarda et mourut…
Ben Zoma regarda et perdit la raison, nous avons à faire à des curieux, ils se contentent de regarder, l’un meurt l’autre perd la raison…Alors ce verger, n’est ce pas tout simplement LA KABBALE, le mystère des textes ?…
Le troisième Aher coupa de jeunes pousses, il devint hérétique…aurait-il voulu modifier ces textes, les amputer de leur sève ?…c
C'est mon sentiment !…

Seul rabbi Aquiba entra et ressortit en Paix…
Ce dernier n’a pas seulement regardé, il n’est pas venu en curieux…il entre !…on peut dire qu’il rentre dans cette mystique pour s’en imprégner, pour l’appréhender…et si, il en ressort c’est probablement pour la transmettre, la partager avec d’autres…Il ressort en Paix….en paix avec lui-même, il s’est enrichi dans ce verger de la Connaissance…Il ne reste pas dedans, il est pas venu en curieux, il n’a rien dénaturé dans ce jardin…si, il est en Paix c’est probablement qu’il a contribué à l’entretien de ce jardin, qui est devenu son jardin intérieur…Il a fait corps avec, il s’est mis en harmonie avec ce qui l’entourait…

 

Ce texte semble être un avertissement pour le chercheur téméraire…

 

Alors peut-être peut on dire comme Platon : " Que celui qui contemple se rende semblable à l’objet de sa contemplation ".

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La kabbale du Goï
  • La kabbale du Goï
  • : Une passion, une recherche : la Kabbale et une approche de nos Textes Fondateurs
  • Contact

Recherche